Le bâtonnier

Le bâtonnier

Qui est le Bâtonnier ?

Le Bâtonnier incarne le barreau au jour le jour. Tous les avocats de l’Ordre sont placés sous sa juridiction, son autorité et sa protection.

Il est élu pour deux ans par l’ensemble du barreau (c’est à dire les avocats inscrits, ainsi que les avocats honoraires) par un scrutin majoritaire à deux tours.

En raison de sa qualité de Bâtonnier, il est appelé par son titre et a le pas sur ses confrères : les rendez-vous se feront à son Cabinet, ses affaires seront appelées directement à la Barre, il rencontrera peut d’opposition à ses demandes de renvoi, « le Bâtonnier plaide quand il peut »).

De plus, le Bâtonnier rempli plusieurs fonctions primordiales au jour le jour :

Fonction de représentation

il représente l’Ordre des avocats dans tous les actes de la vie civile, assistera à diverses cérémonies et visites, mais il représentera aussi l’Ordre auprès des autorités judiciaires, administratives ainsi que des pouvoirs publics.

Fonction administrative

il administre l’Ordre, il l’incarne. Ainsi, il convoque et préside le Conseil de l’Ordre et est maître de l’ordre du jour. Le Conseil de l’ordre assiste le Bâtonnier et travaille en collaboration avec lui. Il prépare les dossiers avant soumission au Conseil de l’Ordre pour les demandes d’inscription, les démissions, les cabinets secondaires, les associations ou collaborations, la désignation à l’Aide juridique ou à la commission d’office.

Au titre de cette fonction, il lui appartient également d’examiner les plaintes dont le barreau est saisi. Ces plaintes peuvent émaner des clients, des avocats ou du Procureur Général. Dans le cas où la plainte n’aboutirait pas à une saisine du Conseil Régional de Discipline, le Bâtonnier tentera de résoudre amiablement le problème.

Le Bâtonnier doit également se tenir prêt à intervenir à tout moment sur toute perquisition effectuée au Cabinet d’un avocat afin de s’assurer du respect du secret professionnel.

Fonction de conciliation

Il prévient et concilie les différends professionnels entre membres du barreau, mais également entre avocats, magistrats et clients.

Fonction juridictionnelle

Il est en charge du contentieux relatifs aux honoraires des avocats, ou encore des contentieux liés aux contrats de collaboration libérale.

Fonction doctrinale 

Les avocats peuvent l’interroger sur l’interprétation règle déontologique.